See this page in english

PMM : La Plateforme Métabolisme-Métabolome

Cette plateforme est dédiée à l’analyse qualitative et quantitative des métabolites dans des matrices végétales avec des approches de métabolomique classique et d’utilisation des isotopes stables.

Elle offre ses services dans le cadre de collaborations ou de prestations. Dans les deux cas, la plateforme offre une expertise allant du design expérimental aux analyses statistiques des données.

 

Compétences

Notre double spécialité permet de combiner la métabolomique et la fluxomique pour une meilleure compréhension des réseaux métaboliques au sein de la cellule végétale. Nos outils permettent d’effectuer le phénotypage métabolique rapide des lignées végétales afin d’interpréter les conséquences des mutations génétiques spécifiques, de déterminer l’efficacité d'utilisation du carbone, de l'azote et de l'eau ainsi que les flux métaboliques dans les organes végétaux. Ces recherches s’inscrivent dans un objectif d’optimisation du métabolisme végétal vers la production de matière première utilisable dans l’agroalimentaire avec un apport d’engrais minimum.

 

Missions

Les missions de la plateforme s’orientent sur trois grands axes :

  • C’est est un plateau technique vous permettant de réaliser vos analyses avec des appareils à la pointe de la technologie : GCMS, LC MS MS, RMN, EA IRMS, chromato ionique.
  • Elle sert de support aux recherches sur les métabolismes primaires (carboné, azoté et soufré) et secondaires des plantes et leurs réponses aux contraintes environnementales. Elle est force de proposition dans les projets scientifique….
  • Elle  joue un rôle crucial dans la transmission du savoir sur des technologies de pointes. Elle intervient dans le domaine des formations initiales et continues.

 

La plateforme, s’intègre dans une collaboration étroite inter-plateforme : Saclay Plant Omics : SPOMICS au sein de l’IPS2.

Au-delà des collaborations locales, notre Plateforme est également ouverte aux laboratoires publics, privés, locaux, nationaux ou internationaux. Elle s’intègre dans le projet Plug in Labs de l’université Paris Saclay.