See this page in english

Présentation de l’Institut des Sciences des Plantes - Paris-Saclay

Director : Martin Crespi


The Institut of Plant Sciences - Paris-Saclay. South façade

À l’IPS2, nous voulons mieux comprendre les mécanismes génétiques et moléculaires qui contrôlent la croissance de la plante et leurs régulations par les signaux endogènes et exogènes d’origine biotique (bactéries et champignons) et abiotique (stress environnemental, nutriments ou autres).

L’analyse de ces mécanismes est effectuée de manière intégrée à l’échelle de la cellule, de l’organe jusqu’à la plante entière.

L’IPS2 applique une approche multidisciplinaire (en combinant la génomique, la biologie moléculaire et cellulaire, la bio-informatique, la biochimie, la génétique, la physiologie) et développera des outils (incluant la bio-informatique et la modélisation) indispensables pour développer une biologie prédictive et facilitera la recherche translationnelle des espèces modèles aux espèces cultivées.

L'unité dispose de deux plates-formes regroupant différentes installations dédiées aux plantes :

  • EPITRANS : regroupement d'installations en Biologie Translationnelle  (gestion de grandes collections de TILLING en tomate, Brachypodium, melon et concombre) et Epigénomique (analyses génomiques telles que ChIPseq, HiC et autres)
  • SPOMICS : regroupement d'installations de Transcriptome et de séquençage d'ARN impliquant également des méthodologies connexes, l'Interactomique (interactions protéines-protéines) et la Métabolomique, dans le but récent de développer la fluxomique.

L’IPS2 est la résultante d’une importante restructuration et unification de 3 des 4 instituts impliqués dans le Laboratoire d’Excellence Sciences des Plantes de Saclay (LabEx SPS). La création de l’IPS2 structure les activités de recherche, de formation et d’innovation en accord avec les objectifs du LabEx.

Nous souhaitons que les équipes d’IPS2 interagissent aussi dans des projets innovants avec des partenaires industriels et/ou des instituts techniques et contribuent à l’agriculture de demain.