See this page in english

La methylation pour réguler finement les gènes de résistance

Une régulation épigénétique atyique de gènes de résistance NB-LRR

Les gènes de résistance (R) aux maladies constituent un maillon essentiel d’une agriculture durable. Les gènes R de type NB-LRR forment l’une des plus grandes et diversifiées familles multigéniques chez les plantes. Cependant, les gènes R pouvant représenter un coût pour la plante, leur expression doit être finement contrôlée. Malgré leur importance agronomique, ces mécanismes restent mal connus.

Des données récentes obtenues chez le haricot par l’équipe « Dynamique du génome et résistance aux agents pathogènes » (GDYNPATH, équipe dirigée par V. Geffroy) suggèrent une régulation épigénétique des NB-LRR. En effet, plus de la moitié des gènes NB-LRR présents dans le génome du haricot commun (~200 gènes) sont méthylés dans les 3 contextes de méthylation de l’ADN (CG, CHH, CHG). Ce profil de méthylation, atypique pour les gènes, est classiquement observé pour les séquences répétées.

Suite à ces travaux, la dynamique de méthylation des gènes NB-LRR après infection par un agent pathogène, et le profil de méthylation atypique des gènes NB-LRR chez d’autres espèces d’intérêt agronomique seront étudiées.

Richard, M. M. S., A. Gratias, V. Thareau, K. D. Kim, S. Balzergue, J. Joets, S. A. Jackson and V. Geffroy. (2018a). “Genomic and epigenomic immunity in common bean: the unusual features of NB-LRR gene family.” DNA Research,25: 161-172. https://doi.org/10.1093/dnares/dsx046